Nos convictions

Au XVI° siècle, la Réforme protestante apparaît presque simultanément en plusieurs points d'Europe. Diverse dans ses formes et ses expressions, elle est unie sur ses convictions fondamentales : Dieu est un Père qui nous aime inconditionnellement et non pas un juge qu'il faut craindre, à nous d'accepter avec confiance son amour; tous les humains sont égaux devant lui, sauvés par sa seule grâce et non par ce qu'ils font; la Bible a plus d'autorité que l'Eglise, elle seule est la norme de la foi et de la vie du croyant.

C'est dire que pour nous, la foi touche l'existence humaine au plus profond. Le Dieu que l'on découvre dans la Bible est un Dieu dont la puissance se révèle dans sa patience, son pardon et son amour. Il est un Dieu qui n'est pas un lointain souverain moralisateur, mais proche et compatissant, venu à la rencontre des hommes en son fils Jésus-Christ. C'est cette rencontre que nous sommes appelés à vivre en célébrant, en paroles et en actes, le Christ vivant, celui dont la vie est plus forte que toutes nos morts.

Les Eglises protestantes invitent à se fonder sur la Parole de Dieu contenue dans la BIble : le centre en est la personne du Christ, et son message essentiel, l'amour gratuit de Dieu pour tout homme et toute femme. Le moment central de la vie de l'Eglise est le culte, où Dieu est présent par l'annonce de la Parole (lectures bibliques et prédication) et par la célébration des sacrements (le baptême et la sainte cène). Mais c'est aussi dans la vie de tous les jours que chaque chrétien est invité à vivre concrètement de l'amour de Dieu. Les Eglises protestantes se réfèrent aux confessions de foi des premiers conciles oecuméniques et à celles élaborées par les réformateurs du XVI° siècle. A chaque époque, elles cherchent également à exprimer leur foi en termes contemporains.

L'Eglise n'est donc pas un petit cercle d'initiés heureux de se retrouver entre eux. C'est avant tout le rassemblement de croyants, que ce soit au moment d'un culte, où l'Evangile est annoncé et les sacrements célébrés, ou dans le vie de tous les jours. Ainsi, tout ce que nous proposons de vivre est manière d'exprimer concrètement une foi vivante pour la gloire de Dieu et au service des hommes.

Ce que nous croyons :

- Nous vivons d'une confiance reçue et partagée. “Dieu a tellement aimé le monde qu'il a donné son Fils ...”, dit l'Evangile de Jean. Cet amour est premier. Cette confiance est inconditionnelle. Puissamment libératrice, elle nous appelle à faire confiance à notre tour.

- La lecture de la BIble nous met debout. La Bible est une lumière pour notre route. Sa lecture fait appel à notre sensibilité, notre intelligence, notre interprétation; elle nous rend acteurs et responsables.

- Nous avons besoin les uns des autres. Dieu parle à l'intime de notre coeur en passant par la Bible et le prochain. Il nous engage au service les uns des autres. Il nous rend solidaires.

- La vie bonne est une vie sobre. Etre sobre, c'est un style de vie qui favorise le partage, la simplicité. C'est ne pas se laisser fasciner par la dépense ostentatoire, d'énergies ou d'argent. C'est garder sur nos possessions, nos réussites et nos échecs, cette petite distance bienfaisante qu'on appelle l'humour.
 
(d'après les convictions de l'Eglise Protestante Unie de France)